# 16 Autisme, génie et ténacité

Alertés par leur entourage sur la non-communication de leur fils, Virginie et son mari consultent des médecins en espérant qu’il ne s’agit que d’un souci de surdité. Le verdict tombe très rapidement, Jules est atteint du syndrome d’Asperger, une forme d’autisme sans déficience intellectuelle ni retard de langage. A trois ans et demi, Jules dit ses premiers mots. A force de stimulation, de patience, d’amour et grâce à la thérapie comportementale ABA et à une aide médicalisée légère (intuniv), Virginie a enfin le sentiment d’être une maman « normale ». Aujourd’hui, les crises de Jules sont très espacées. Il adore l’école et ses copains. Il adore aussi dessiner les villes et les rues, en 3D, en respectant parfaitement les perspectives. Jules n’a que six ans et demi, mais sa force de travail et de volonté ont de quoi impressionner!